Une machine à remonter le temps

Publié le par Eryn

quenouilles.jpg

 

Au début, je tricotais. J'achetais de la laine ou ce qui y ressemble en boutiques, et puis les magazines qui vont avec.

Au début je modifiais quelques trucs dans les modèles et puis j'ai vite appris à les dessiner moi-même.

 

Vint le temps de dénicher de belles matières, exit l'acrylique ! Enfin, celles qui connaissent, vous comprenez.

Aujourd'hui j'aborde le FILAGE. Fabriquer soi-même le fil, voilà une chose que je croyais tombée en désuétude... Sauf au bout du monde, là où l'industrie moderne n'a pas encore tout dévasté sur son passage, là aussi où les moyens modestes font perdurer les activités manuelles et encouragent la créativité.

 

C'est pas parce qu'on a pas les moyens qu'on ne fait rien, bien au contraire !

Bon, c'est vrai, il faut bien reconnaître que chez nous toute activité manuelle ayant tendance à n'être que du domaine du loisir tout se paye relativement cher. Matériel, fournitures... Rendons grâce à la modernité, la Toile permet d'avoir accès à beaucoup plus de choses que le commerce de proximité. Et le contact avec ceux et celles qui ont encore un savoir à partager, à transmettre, et une foule d'idées dans lesquelles piocher à volonté !

 

Mais assez philosophé. En guise d'amitié renouvelée je vous invite à plonger avec moi vos mains dans la laine en vrac; la teinture et le filage au fuseau ou au rouet. Vous verrez, ça détend :-)

 

rouet_bbc_fant1.jpg

Publié dans Addictions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rachel 21/03/2011 14:37



ooh dans le filage....jolie pelote...